Sulcis Iglesiente

Loin de bruits de la ville, entourée de lieux sauvages et suggestifs, dans lesquels les ruines des installations abandonnées se succédent on trouve Iglesias, une ville très jolie et vive, dont le noble passé est temoigné par plusieurs monuments de grand intérêt. Dans le centre habité, surmonté par le Castello de San Guantino, il y a encore une partie des murs et tours pisanes qu’il l’entourait; les pittoresques et étroites ruelles embellies d’anciens balcons et de petites boutiques qui parfois dégagent le senteur du pain à peine enfourné, des gâteaux sardes ou de “su mustazzeddu”.

Iglesias avec la varieté des ses paysages, souvent peu connus même des sardes, est une des plus suggestives parties de la Sardaigne. Il faut penser à la ravissante forêt domaniale du Marganai, une des plus belles zones de la Sardaigne pour la faune, habitée par les sangliers, les chats sauvages, les fouines, les cerfs, les perdrix, les tourterelles des bois et aussi l’aigle royal et le faucon ou à la vallée de Oridda, avec ses chênes verts et sa cascade charmante. Les villages minéralogiques de Malacalzetta et de Arenas-Tinì sont exemples tr è s importants de l’archéologie industrielle dans un environnement encore intact. La zone côti è re est d’une beauté incomparable et à travers la plage de Funtanamare elle rejoint Nebida e Masua, d’où on peut voir un panorama merveilleux. Par exemple, tr è s beau est l’îlot rocheux nommé “Pan di Zucchero”, qui avec sa couleur candide se détache sur un mer d’un bleu éblouissant. C’est aussi tr è s suggestif le Porto Flavia, à Masua, construit directement sur la paroi à-pic de la mer: duquel les bateaux partaient avec le minerai, extrait dans le proche gisement. L’extraordinaire patrimoine naturel et culturel de l’Iglesiente amene, le 30 septembre 1998, à la naissance du premier Parc Géominier au monde: institué par l’Unesco, le projet contribué à la conservation et à la valorisation culturelle et touristique des mines.

Résidences

  • Casa Maristella
  • Casa Andrea
  • Casa Ludovica
Stintino : Bourg de pêcheurs
Torre dei Corsari